Les aliments congelés

Les aliments congelés ont-ils les mêmes vertus que les aliments frais ?

C’est une question que l’on me pose régulièrement en consultation de rééquilibrage alimentaire. Les aliments congelés, largement utilisés à notre époque pour leur praticité, peuvent dépanner. Toutefois ils ne doivent pas constituer l’essentiel de notre alimentation. Le Docteur Catherine Kousmine différenciait trois types d'aliments :

- Les aliments AUTHENTIQUES - Les aliments TROMPEURS - Les aliments FALSIFIES -> Les aliments congelés font partie d'une de ces catégories. Voyons un peu...

1. Les aliments AUTHENTIQUES

Ils sont de véritables alicaments (aliments-médicaments) car ils sont parfaitement adaptés à notre physiologie humaine et répondent donc de façon tout à fait adéquate aux besoins de notre organisme 🌱 🥦 🍓

→ Ils n'ont subi aucun traitement avant et/ou après récolte et sont cueillis de préférence à maturité. Ils sont complets et non pasteurisés, autrement dit ils sont frais, bruts et, de ce fait, non transformés. Par ailleurs, la façon de les cuisiner respecte autant que possible tous les éléments vitaux qu'ils contiennent (vitamines, enzymes, oligo-éléments, etc.) : la vapeur douce étant la plus respectueuse, je recommande ce mode de cuisson de préférence.

2. Les aliments TROMPEURS

Ils nous trompent dans le sens ou ils remplissent notre estomac (calories vides) mais ne sont pas capables de dynamiser, drainer efficacement, bâtir, restaurer… sur la durée. Disons qu'ils peuvent dépanner en étant consommés ponctuellement ou de façon minoritaire, mais il ne faudra pas compter sur eux pour nous maintenir en forme. Petite liste selon Catherine Kousmine :

- Les légumes et fruits bio ou non surgelés - Le lait pasteurisé et les produits réalisés à base de lait pasteurisé (fromages, crème pasteurisée, beurre pasteurisé, etc.). - Les céréales non bio - Les farines blanches même bio - Les œufs de batterie - Les laits végétaux modernes pasteurisés même bio (de riz, amandes, avoine…) - Les préparations industrielles même bio (steaks végétaux, etc.) - Les biscottes, les galettes de sarrasin et les galettes de riz (chauffées à plus de 250°!), les gâteaux industriels même bio.

- Les oléagineux et graines grillés salés…

- Etc.

Tout ce qui a été transformé et sur-cuit.

3. Les aliments FALSIFIES

Ces derniers sont tout simplement à bannir. Dépourvus de toute valeur nutritionnelle, ils constituent une charge toxique non négligeable pour nos organismes qu'ils encrassent faisant ainsi le lit de toutes les pathologies de notre époque. Petite liste :

- Les conserves - Les légumes et fruits irradiés (salades en sachets) - Le lait UHT et les produits réalisés à base de lait UHT, les laits en poudre (cuisson très haute température!) - Les céréales soufflées - Les farines blanches non bio - Les biscottes avec additifs et conservateurs - Le pain sans gluten avec amidons modifiés (je déconseille la marque Shär), les galettes de riz ou maïs soufflées... - Les préparations commerciales non bio à base d’oléagineux avec des huiles partiellement hydrogénées et des additifs. - La purée en flocons - Tous les sucres raffinés (même le fructose vendu en magasin bio) - Tous les produits contenant des additifs…

- Etc.

Catherine Kousmine recommandait à une personne fragilisée ou "malade" de se limiter exclusivement aux aliments AUTHENTIQUES le temps de retrouver l'équilibre. Assiette remède dans ce cas = 100% d’aliments authentiques.


⚠️ Il est déconseillé de modifier son alimentation du jour lendemain, il faut y aller par pallier tout en drainant les toxines qui, de ce fait, seront remises en circulation. Les soins naturels et programme alimentaire doivent toujours être adaptés aux besoins spécifiques de chacun. -> Une personne en bonne santé qui ne présente pas de troubles chroniques pourra ponctuellement piocher dans les aliments "trompeurs" : quelques fruits ou légumes congelés (en gardant en tête qu’ils ont perdu leur force vitale) pour compléter un bol ou une poêlée composés ; une tasse de lait végétal d'amande bio pour un latte express ou pour réaliser une crème/un dessert gourmand ; des oléagineux grillés ; une biscotte, galette ou gâteau industriel bio ; un plat préparé industriel bio (à condition de vérifier la composition car ils contiennent souvent des sucres cachés, amidons, levures, etc. même en bio)…

🔍 Une exception : si vous consommez du poisson cru, notamment pour la préparation des sushis ou carpaccios, il est préférable d’opter pour du poisson surgelé ceci afin d’éviter toute infection parasitaire. Avec tous les toxiques environnementaux de notre époque, la pleine santé passe nécessairement par la prévention. Nos organismes ne sont malheureusement pas équipés pour répondre à cette pollution multifactorielle, les soutenir au quotidien est donc indispensable. Pour cela, les aliments authentiques devront composer la grande majorité de notre assiette 🌿. Un soutien régulier des émonctoires (organes d’élimination) est vivement recommandé en fonction des besoins selon un programme défini avec votre thérapeute.

Vous vous sentez perdu et souhaiteriez y voir plus clair quant à vos menus et équilibre alimentaire ? Vous avez des symptômes chroniques et vous vous interrogez sur vos habitudes ? Contactez-moi pour un bilan !

Prenez soin de vous


#naturopathie

Crédit photo