LĂ©gumes & fruits de Juillet 🍉


Le mois de juillet arrive et avec lui son lot de fruits et légumes aussi colorés qu'attrayants...


Voici quelques idées et astuces !


Les figues fraiches sont délicieuses coupées en lamelles épaisses et arrosées d'un filet d'huile d'olive, de fleur de sel et poivre de Java (ou 5 baies).


La salade peut se faire en gaspacho, pesto, ou compléter un jus pour celles et ceux qui possÚdent un extracteur. La base du pesto : jus de citron, ail, sel, herbes fraiches ou feuillages divers.

-> On peut ajouter des noisettes et/ou des graines de tournesol qui auront trempé une nuit dans un bol d'eau claire ! Les graines de tournesol natures germées sont idéales :) Le tout bien mixé ! Le pesto est toujours meilleur le lendemain.


L'aubergine lactofermentĂ©e en caviar cru est un rĂ©gal 😍 Je recommande le site "ni cru ni cuit" aux personnes intĂ©ressĂ©es par la lactofermentation : https://nicrunicuit.com/faire/cuisiner/caviar-daubergine-sans-cuisson-mais-fermente/

A l'inverse, le concombre se dĂ©guste Ă©galement cuit : Ă  la vapeur, poĂȘlĂ© ou en gratin ! Bien assaisonnĂ© et aprĂšs avoir ĂŽtĂ© le cƓur pour Ă©viter qu'il ne rende trop d'eau. IdĂ©al pour surprendre vos invitĂ©s.


Petit rappel ->

Le melon & la pastĂšque se mangeront toujours seuls, jamais mĂȘlĂ©s Ă  d'autres aliments ou fruits auquel cas ils seraient indigestes (surtout pas Ă  la fin d'un repas). Vous pouvez cependant ajouter quelques herbes fraĂźches comme de la menthe ou du basilic.


Autre fruit trĂšs prĂ©sent en Ă©tĂ© : la tomate ! Et oui, en botanique, c'est un fruit. Anti-oxydante, mais plutĂŽt acidifiante (beaucoup moins crue que cuite cependant !) et pro-inflammatoire, mieux vaut ne pas trop en abuser si vous ĂȘtes sujet aux inflammations. Il y aurait beaucoup de choses Ă  raconter sur cette belle ronde...

Pour Ă©tudier toutes les combinaisons alimentaires et adapter votre alimentation Ă  votre terrain et besoins, contactez-moi pour un bilan.



Quelques astuces anti-gaspillage :

1. les cosses des petits-pois peuvent s'ajouter dans une soupe verte cuite aprÚs avoir Îté les extrémités. Il vous faudra passer votre préparation à la passoire fine afin d'enlever les fils qui ne sont pas agréables en bouche.

2. la peau de pastĂšque peut ĂȘtre consommĂ©e en jus (elle possĂšde de nombreuses vertus qui seront dĂ©taillĂ©es dans ma prochaine newsletter 😉 ) ou permettre la fabrication de pickles.

3. pensez Ă  garder prĂ©cieusement vos noyaux de cerises pour Ɠuvrer Ă  la confection d'une bouillotte ! Et si vous possĂ©dez un deshydrateur (ou au soleil tout simplement), les queues de cerise pourront ĂȘtre utilisĂ©es en tisane pour l'effet drainant, dĂ©toxifiant, antioxydant et anti-inflammatoire.


CÎté recette, si vous possédez une mandoline, c'est le moment de confectionner de délicieux ravioles de chou-rave ou betterave en suivant ce lien.


RĂ©galons-nous de toutes ces merveilles de la nature et boudons toutes les cochonneries industrielles qui, en plus de nous rendre malades, enrichissent l'industrie agro-alimentaire 🙏


Merci Become a Dinosaur pour l'illustration !