L’asperge, star du printemps

L’asperge se déguste aussi bien crue que cuite : il suffit d’ôter l’extrémité fibreuse et de l’éplucher au préalable à l’aide d’un économe à tomates pour ôter la première peau filandreuse et rigide. Cela est valable aussi bien pour la blanche que pour la verte.


A la croque, émincée à la mandoline (attention aux doigts !) ou au couteau, en rubans à l’aide de l’économe, ou en petits tronçons après avoir coupé l’asperge en deux dans la longueur, assaisonnez le tout d’une vinaigrette bien relevée au miso et la régalade est assurée 😋


Vinaigrette au miso ->

  • 1 càs de miso de riz (non pasteurisée)

  • 3 càs de vinaigre de cidre

  • 6 càs d’huile d’Olive

  • 2 càs d’eau

  • 1 cm de gingembre râpé

  • 1 grosse échalote ciselée

-> Commencez par bien délayer le miso dans le vinaigre, puis ajoutez l’eau, ensuite l’huile en émulsionnant bien. C’est au tour du gingembre et de l’échalote.

Un petit tour de poivre 5 baies sur vos asperges disposées joliment dans l’assiette, un filet de vinaigrette au miso, quelques noisettes toastées coupées grossièrement et brins d’herbes fraîches pour la décoration, et le tour est joué !

Plus simple encore : un filet d’huile d’olive, quelques grains de gros sel, une petite pincée de piment d’Espelette tout doux, de la ciboulette.


Juteuse, croquante, vitalisante, l’asperge crue surprendra vos invités par son goût délicat et sa capacité à rassasier – comptez 2 ou 3 asperges crues par personne.

-> Astuces : Avocat, radis et fenouil se marient à merveille dans une salade mêlée. Et pour faire d’une botte d’asperges deux plats : réservez la moitié des queues de façon à réaliser un bouillon que vous passerez au chinois après cuisson et auquel vous pouvez ajouter un peu de crème d'avoine, du sel et du poivre.

Si vous voulez faire le plein d’antioxydants, de folates (B9), de prébiotiques naturels, et autres merveilles que nous offre sa nature – je m’arrêterais là tant l’asperge regorge de douceurs pour nos organismes – alors il convient de la préserver au maximum en la dégustant de préférence non cuite. Et si, comme moi, vous adorez les asperges juste toastées à poêle ou à la vapeur douce, croquez-en toujours une crue avant le repas  😉


Article rédigé pour le site @weloveraw