Les spaghettis de courgettes à la sauce tomate, rien de plus simple !

Dans cette recette gourmande & de saison qui peut se déguster aussi bien en entrée qu’en plat principal, on se passe de cuisson !

Quel que soit le régime alimentaire de vos invités, ils apprécieront car c’est un plat qui a l’avantage de mettre tout le monde d’accord.

Les courgettes seront choisies bien fermes et moyennes, de préférence, pour obtenir de belles et longues spaghettis à l’aide d’un appareil nommé “spiralizer”. -> Si vous n’en possédez pas, optez pour des tagliatelles réalisées avec un économe en adoptant le même geste que lorsque vous épluchez : toujours dans le sens de la longueur et jusqu’à la limite du cœur de la courgette.

Afin d’ouvrir à d’autres déclinaisons possibles sans vous limiter à une recette, je vous transmets la base sans les quantités : à vous d’adapter en fonction du nombre d’invités et de votre palais… Faites-vous confiance 🙏


Ingrédients pour la sauce tomate :

- Des tomates fraîches à chair si possible sans jus, ni pépins (choisissez des variétés moins juteuses). La quantité est à adapter en fonction du nombre de convives. -> Quelques tomates séchées permettront une sauce plus consistante. Faites-les tremper 1/2 heure avant. -> Du poivron rouge (facultatif) : vous pouvez opter pour moitié tomates fraîches & moitié poivrons pour la base de votre sauce !

- Une gousse d’ail sans le germe - Un demi oignon rouge ou 2 petites échalotes - Un beau filet d’huile d’olive - Une petite poignée de graines (courge, tournesol, etc.) ou noisettes – facultatif – à faire tremper une nuit au préalable. - Une pointe de curry, de paprika ou de piment d’Espelette – facultatif - De l’origan, du thym, de la sarriette, de la marjolaine, etc. en fonction de ce que vous avez sous la main, avec parcimonie. - Quelques brins d’herbes fraiches en privilégiant le basilic - Une pointe de sel : goûtez avant de saler, car les tomates séchées le sont déjà. - Un filet de jus de citron si la sauce manque d’acidité, mixez et goûtez avant d’en ajouter. - Un peu d’eau (uniquement si la sauce est très épaisse et que vous avez du mal à mixer). -> Vous pouvez compléter par une branche de céleri, quelques olives dénoyautées, un ou deux abricots secs pour adoucir une sauce trop acide, les chutes de courgette générées par le spiraliseur. Tout cela reste facultatif !

Mixez tous les ingrédients dans votre blender (lame en S) en adaptant la vitesse à la texture souhaitée : plus lentement si vous voulez garder de la texture, plus rapidement si vous préférez une sauce bien fluide ! Il ne vous reste plus qu’à la réserver au frais.

Dressage :


Pour décorer et compléter cette recette ultra légère : des petits cubes de tomates fraîches épépinées et des dés de poivrons marinés à l’huile d’olive, des graines de chanvre décortiquées ou des pignons de pin, des herbes fraîches ; ou encore du parmesan végétal à base d’amandes et graines de tournesol mixées avec du sel, ainsi qu’une càs de levure maltée* pour le petit goût fromagé.


Astuce 1 :

Dressez vos assiettes avec uniquement les spaghettis. Ajoutez la sauce tomate au tout dernier moment, juste avant de servir. C’est très important car, au contact de la sauce, les courgettes vont commencer à rendre leur eau. Servir et déguster immédiatement.


Astuce 2 :

Si vous préférez la courgette légèrement plus tendre, passez les spaghettis 1 à 2 minutes au cuit-vapeur.


* Attention : dans le “parmesan végétal”, la levure maltée contient des céréales (blé, seigle, orge) et donc du gluten. A utiliser très ponctuellement chez les personnes intolérantes et contre-indiqué pour les personnes allergiques (maladie cœliaque).

Crusinez bien 🍅🥒


Article écrit pour @weloveraw