Manger en pleine conscience

Comment se reconnectez à soi-même lors des repas ?



1. Préférez les chaises qui permettent un bon ancrage des pieds au sol en évitant autant que possible les tabourets hauts. Prenez quelques secondes pour vous installer confortablement et sentir vos appuis (pieds, cuisses, bassin, dos, etc.). Si cette posture assise « conventionnelle » est inconfortable (douleurs dorsales/bassin, etc.), les coussins de correction d’assise vendus en boutiques spécialisées sont tout indiqués. Ainsi, vous profitez du repas pour corriger votre posture, la digestion n’en sera qu’améliorée.

2. Si vous avez pris l’habitude de manger rapidement, reposez vos couverts sur la table entre deux bouchées afin d’apprendre à ralentir le rythme. Respirez, appréciez…

3. Prenez le temps de bien mastiquer chaque bouchée pour libérer les saveurs et enrobez-la de salive : avant d’avaler, assurez-vous qu’elle soit suffisamment liquide (entre 20 et 30 mastications !). Mastiquer favorise la bonne digestion, entretient vos fascias, la musculature de votre mâchoire et votre mécanique crânienne. Par ailleurs, la digestion commence dans la bouche avec l’humidification des aliments, la réduction de leur taille pour pouvoir les avaler et faciliter l'action des sucs digestifs ; c’est également le début de la digestion des glucides.

4. Pour manger en pleine conscience : sentez les couverts dans vos mains (texture, température, forme : le toucher), appréciez le contenu de votre assiette (couleurs, formes : la vue), prenez le temps d’humer les odeurs (celle de la pièce, de votre plat : l’odorat), et dégustez lentement (le goût). Laissez vos sens apprécier pleinement les aliments. Les sensations olfactives et gustatives conscientisées feront de votre repas un réel moment de plaisir : condition indispensable pour favoriser une bonne digestion !

Bon appétit 🍴😋


Article écrit pour @weloveraw