Rééquilibrage alimentaire

 
« Je ferai servir suivant mon pouvoir et mon discernement le régime diététique au soulagement des malades  » extrait du serment d'Hippocrate.

 

Depuis Hippocrate - qui fût le premier à évoquer l'importance de l'alimentation dans la santé - la nourriture est considérée comme une des bases de la médecine naturelle : la Naturopathie hygiéniste part de ce postulat. Face à  l'accroissement des « maladies de civilisation » et à l’augmentation des allergies alimentaires et pathologies de notre siècle (diabète, hypertension, cancers, etc.), notre façon de nous alimenter ainsi que notre hygiène de vie globale (occidentale) pose de nombreuses questions. Comme son nom l’indique, le rééquilibrage permet d'intégrer de nouvelles habitudes alimentaires pour respecter davantage les besoins physiologiques de notre organisme et lui permettre d'éliminer naturellement les toxines accumulées dans les tissus.

 

Grace aux neurosciences, nous savons aujourd’hui que notre intestin est notre deuxième cerveau et qu'il communique avec ce dernier par le nerf vague. Notre microbiote joue un rôle de premier ordre dans notre santé !

 

Par la digestion - via nos précieuses enzymes digestives - les aliments sont dégradés en petites molécules absorbables pour notre organisme. C’est cette transformation qui rend possible l'assimilation des nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps : de mauvaises combinaisons alimentaires,  un rythme inadapté, etc. sont à l'origine d'un ralentissement organique qui entraîne à long terme des déséquilibres.

 

En effet, le choix des aliments, leurs associations, leur qualité et leur cuisson participent de façon primordiale à notre santé. Un rééquilibrage alimentaire permet la plupart du temps de solutionner un certain nombre de troubles fonctionnels en lien avec la digestion, mais aussi avec le système respiratoire (allergie, sinusite,…) ou cutané, entre autres. Au delà de notre corps, les aliments ingérés participent à la santé de nos cellules mais aussi de notre vitalité et psychisme ! La naturopathie hygiéniste propose une alimentation de bon sens, adaptée à notre organisme, tout en respectant les besoins individuels et les capacités adaptatives de chacun.

 

Le rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime. Il s’agit de manger mieux au quotidien - et surtout plus diversifié - avec des combinaisons moins complexes. C'est l'occasion de découvrir ou redécouvrir le plaisir de cuisiner en jouant sur les couleurs de vos plats avec les légumes et fruits de saison. C'est aussi l'opportunité de faire découvrir de nouvelles saveurs et associations à son entourage !

 

 

Que comprend le rééquilibrage alimentaire ?

 

  • Un bilan complet afin de faire un état des lieux de vos habitudes alimentaires et de mettre en place un programme personnalisé.

  • Un bilan nutritionnel et une analyse de votre profil bionutritionnel (les blocages, les carences, les excès…)

  • Un réglage alimentaire personnalisé et adapté.

  • Des conseils pour adapter votre alimentation à votre activité physique.

  • La gestion du mental et du stress si necessaire.

  • La gestion de vos éventuelles carences en vitamines et minéraux (avec l'autorisation de votre médecin).

  • Des suggestions de recettes, des idées pour organiser vos repas si necessaire.

  • En fonction des besoins, des techniques complémentaires pourront vous être proposées en soins naturels : fleurs de Bach, huiles essentielles, cataplasmes ciblés, etc.

 

 

Important : Le praticien en rééquilibrage n’a pas vocation à guérir mais plutôt de vous aider par divers moyens à activer votre propre capacité d’auto-guérison. Les conseils en matière d’hygiène de vie lors des accompagnements ne constituent pas une ordonnance. La consultation en rééquilibrage alimentaire n’est pas un acte médical et ne se substitue aucunement à une consultation chez un médecin. Les techniques non conventionnelles sont des techniques complémentaires visant à gagner en vitalité et à accéder à plus de bien-être. Je n'interviens jamais sur un traitement médical en cours et travaille en bonne intelligence avec les professionnels de santé. Seul votre médecin est habilité à modifier votre ordonnance. Dans certains cas, l’accord préalable écrit de votre médecin généraliste peut m'être necessaire pour intervenir à mon niveau.