L√©gumes & fruits de juin ūüćď

Que de bons légumes et fruits vitalisants en ce doux mois de juin !

C'est le temps des fraises et des cerises...


Je vous livre quelques idées, astuces pour vous régaler :


ūü•¶ Et si on commen√ßait par confectionner un taboul√© de fleurettes de brocoli cru √† la menthe fra√ģche et aux graines de tournesol pour d√©marrer le mois ?


-> le brocoli est excellent cru - veillez à bien mastiquer et à enrober de salive chaque bouchée pour favoriser une bonne digestion - elle commence dans la bouche.


-> Taillez tr√®s fines vos fleurettes puis invitez dans le saladier tous les petits l√©gumes de saison qui vous font envie pour une salade vari√©e et color√©e ! C√īt√© assaisonnement, un simple filet d'huile d'olive et de citron fera l'affaire, la menthe fra√ģche doit dominer.



 Petite digression assum√©e ūüėä :

 En cas d'intestin irritable", il conviendra d'adapter la posologie. Oui vous avez bien lu "la posologie" :
  les fruits et légumes crus sont indispensables pour l'organisme,  alors les supprimer définitivement sous prétexte qu'ils sont fermentescibles n'est pas  une solution de long terme car vous appauvrissez votre régime  alimentaire et donc votre microbiote.
 -> Tous les r√©gimes  d'√©viction d'aliments naturels et non transform√©s sont des r√©gimes "pansements" qui reviennent √† traiter  uniquement le sympt√īme sans s'int√©resser √† la cause profonde : ils ne  r√®glent pas le probl√®me, mais au contraire l‚Äôaggravent √† long terme -  √©viter le brocoli ne peut donc √™tre qu'une solution de court terme.

  En séance de rééquilibrage alimentaire, je mets au point un protocole  adapté aux limites de chaque personne pour permettre, dès que possible,  la réintroduction  lente de tous ces aliments sains et parfaitement adaptés à la  physiologie humaine tout en restaurant le microbiote intestinal en parallèle  (condition indispensable pour retrouver la pleine santé et agir en  prévention de toutes les pathologies) : je m'inscris dans une démarche  hygiéniste - modérée !

ūü•¶ Digression pass√©e, revenons √† notre cher brocoli : mangez le pied coup√© en petit cubes apr√®s l'avoir bien pel√© et vous vous r√©galerez !


D'autres suggestions ?


ūü•ó Faites mariner vos poivrons tout crus apr√®s les avoir pel√©s.


  • La marinade :

Un petit filet d'huile d'olive, de citron, d'ail press√©, quelques lamelles d'√©chalote, du gingembre frais r√Ęp√© (facultatif), un peu de miso dilu√© dans un fond d'eau pr√©alablement (marque Celnat pour un miso non pasteuris√©) et le bain est pr√™t !


Vous ne digérez pas le poivron ? En pelant la peau, cela devrait s'améliorer, sinon essayez cuit à la vapeur douce.


ūüćÜ L'aubergine est d√©licieuse r√ītie au four avec une sauce tahini :


  • 2 c√†s de pur√©e de s√©same dilu√©e dans un fond d'eau jusqu'√† obtenir la consistance d'une cr√®me √©paisse

  • un filet de jus de citron

  • 1 gousse d'ail press√©e

  • quelques herbes fra√ģches ou fanes de l√©gumes


Pensez √† anticiper votre repas pour une cuisson basse temp√©rature au four √† 150¬įC. Un peu d'huile d'olive et de paprika fum√© sur le dessus et hop on enfourne ! L'aubergine est cuite quand la lame de couteau rentre facilement.


-> Astuce : L'aubergine √† tendance √† se comporter comme une √©ponge dans une po√™le et √† ¬ę boire ¬Ľ les graisses. Pour √©viter cela, coupez-la en morceaux et passez-la √† la vapeur douce durant cinq minutes avant de la faire revenir √† feu toujours doux dans l'huile de coco non d√©sodoris√©e (supporte mieux les hautes temp√©ratures). Ainsi pr√©cuite, l'aubergine absorbera moins l'huile. Je la recommande au four √† basse temp√©rature car on √©vite ce ph√©nom√®ne.


ūüćą Le melon arrive sur nos √©tales youpi !


Ce fruit se consomme toujours seul -> dans le cas contraire, des inconforts digestifs sont à prévoir car il provoque des fermentations gastro-intestinales quand il est accompagné.

-> A consommer donc en dehors des repas ou au minimum 1/2 heure avant et cela est aussi valable pour la pastèque. De manière générale, les fruits ont horreur de la promiscuité.


Une habitude à éviter absolument : mettre des fruits sur des tartines de pain avec de la purée d'oléagineux, comme je le vois souvent sur instagram. Je reconnais que cela est joli dans l'assiette et certainement très bon, mais INDIGESTE. Tous les aliments ne se combinent pas entre eux et c'est, entre autres, ce que je transmets lors de mes accompagnements.


ūü•í La courgette peut se transformer en de d√©licieuses spaghettis crues vitamin√©es gr√Ęce √† un appareil indispensable : le spiraliseur ! Que vous pourrez accompagner d'un bon pesto de fanes (fanes de navet, de carotte, de betterave, de chou-rave, de radis, etc.) ou d'une sauce tomate crue aux olives noires et noisettes. Quand les courgettes sont cuisin√©es ainsi, m√™me les petits en redemandent ūüėč.


-> Astuce : Ajoutez la sauce au dernier moment, juste avant dégustation, sinon les courgettes rendront toute leur eau dans votre assiette.


ūüćď Et c√īt√© fruits, √©videmment la fraise : lavez-les toujours avec la queue afin d'√©viter qu'elles ne se gorgent d'eau. Pour les conserver plusieurs jours : d√©barrassez-les de leurs parasites en les faisant tremper quelques minutes dans de l'eau vinaigr√©e, puis passez-les sous l'eau claire et √©gouttez-les bien. Maintenez-les au frais.


ūüćí Qui dit cerise, dit clafoutis ! Retrouvez ma recette prochainement sur ma page article.


Joli mois de juin !


Merci Become a Dinosaur pour le graphisme.